Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le ministre togolais des Affaires Etrangères préside la 79è Session du Conseil des Ministres de la CEDEAO à Abuja


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 14 Décembre 2017 modifié le 14 Décembre 2017 - 00:32


Le Ministre togolais des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine, Robert Dussey. Crédits photo : sources
Le Ministre togolais des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine, Robert Dussey. Crédits photo : sources
Lomé, le 13 Décembre 2017- Le Ministre togolais des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine, Robert Dussey, préside la 79ème Session ordinaire du Conseil des Ministres de la CEDEAO à Abuja au Nigéria les 13 et 14 Décembre 2017.

Cette rencontre permettra aux Ministres des Affaires Etrangères de l’espace CEDEAO d’examiner plusieurs sujets entre autres une série de documents, de rapports, aussi bien pour décision, approbation ou information. Elle joue également le rôle de réunion préparatoire au prochain Sommet de la CEDEAO prévu à Abuja le 16 Décembre 2017.

Robert Dussey a énuméré les différentes priorités auxquelles ils s’attacheront au cours de ces deux (2) jours de rencontre afin de redorer le blason de l’organisation. « Les priorités demeurent la réforme institutionnelle qui vise à repositionner la CEDEAO sur la scène africaine et internationale à travers l’amélioration de l’efficacité et de l’efficience de ses institutions, l’intégration monétaire, l’union douanière, la promotion du secteur privé et l’amélioration de l’environnement des affaires, le développement de l’agriculture et des infrastructures, de la promotion de la démocratie, le maintien de la paix et la sécurité régionale», a précisé le Ministre togolais des Affaires Etrangères. Avant  d’exhorter ses homologues de l’espace à une union au sein de laquelle découlera une grande force, le ministre a déploré le taux d’intégration de l’organisation qui est de 15% après plus de 40 ans d’existence. « Divisés, nous sommes faibles. Je suis profondément et sincèrement persuadé qu’avec notre sagesse ancestrale et notre dignité (…) émergera une grande force dont la grandeur est indestructible parce qu’elle est bâtie sur l’espoir, la confiance et l’amitié. », a laissé entendre Robert Dussey.

Soulignons qu’en marge de cette session ministérielle, un projet de création de la radio de la CEDEAO qui sera admis par le Conseil des Ministres après le transfert à l’organisation régionale de la station de radio de la Mission des Nations Unies au Liberia (MINUL) a été l’un des points essentiels. Celle-ci émettra en plusieurs langues, dans tous les pays de l’espace et mettra en avant les réalisations et projets de l’espace communautaire.

Notons que sauf imprévu, à la prochaine session ordinaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique-Ouest (CEDEAO) qui aura lieu ce samedi 16 Décembre à Abuja au Nigéria, l’adhésion du Maroc à l’organisation en tant que membre à part entière sera validée. Une demande formulée en Février 2017, d’où une adhésion graduelle et progressive en trois phases à savoir les phases politique, juridique et technique ont été retenues pour la concrétisation de cette décision. Selon certains observateurs, le Maroc fera office de géant au sein de cet ensemble économique avec le Nigéria, en apportant des projets structurants tels que le gazoduc Nigéria-Maroc et en soutenant la sécurité alimentaire (coopération agricole, projets OCP).

Ce sommet du 16 Décembre sera donc présidé par SEM Faure Essozimna Gnassingbé, président en exercice de la CEDEAO.