Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Les intérêts français au Tchad sont-ils la cible de Boko Haram?


Alwihda Info | Par Salma Hamid - 12 Juillet 2015 modifié le 12 Juillet 2015 - 18:17

Deux terroristes porteurs de ceintures d'explosifs sont morts après s'être explosé aux alentours de Djarmaya, sur la route de Dandi, à Djigueré, à une trentaine de kilomètres de la capitale tchadienne.


La raffinerie de Djarmaya. Crédit photo : Sources
La raffinerie de Djarmaya. Crédit photo : Sources
Les informations selon lesquelles deux terroristes dont un homme et une femme sur une moto se renseignaient sur la où se trouvent la base française et la raffinerie de Jarmaya doivent être désormais prises au sérieux. Tous les sites sensibles doivent être sécurisés à 1000% pour éviter toute surprise des kamikazes qui ont infesté la capitale contrairement aux déclarations "très tôt" victorieuses des autorités tchadiennes. Comment des terroristes, se promenant à bord d'une moto dont une femme voilée à bord, rôdent pendant des heures dans les rues de la capitale pour poser des questions aux passants sur certaines adresses sensibles comme Jarmaya, la base française, l'Ambassade de France, sans attirer la moindre attention des services de sécurité? Surtout que cela s'est passé après l'explosion du marché central, à un moment où le dispositif sécuritaire devrait être effectif et la vigilance de mise.
Las de tourner en rond, les deux terroristes porteurs de ceintures explosifs sont morts après s'être explosés aux alentours de Djarmaya, sur la route de Dandi, à Djigueré, quelques heures après l'explosion du marché central de N'Djamena.

Il n'y a aucune autre victime excepté un jeune qui est légèrement blessé. Selon les premières informations recueillies, les terroristes se seraient perdus et cherchaient le chemin menant à la raffinerie de Djarmaya. L'ont peut se demander si les intérêts français au Tchad sont-ils le point de mire de Boko Haram?