Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Les chiffres clés du baccalauréat 2015


Alwihda Info | Par - 11 Juillet 2015 modifié le 11 Juillet 2015 - 02:03


Les littéraires représentent 69,84% contre 31,16% de scientifiques et techniques.


Pour cette année, ce sont 78625 candidats, toutes séries confondues dont 28% de filles qui préparent les épreuves dans les 92 centres de participation du territoire dont l'Arabie Saoudite. Les littéraires représentent 69,84% contre 31,16% de scientifiques et techniques.

Un déclassement de près de 2.000 candidats

Un déclassement d'environs 2000 candidats est constaté, par rapport à l'année dernière, conséquence de l'implication personnelle du ministre en charge de l'éducation nationale, Ahmat Acyl qui a mis en place un dispositif efficace de contrôle des candidats au moment de l'inscription des candidats.

Les nouveautés de la réforme du baccalauréat

En mai 2014, a été organisé un séminaire gouvernemental de Douguia, assorti d'une feuille de route dont l'u des points devant être traduit en action devait être l'organisation du baccalauréat. Pour le Professeur Mackaye Hassane Taisso, "tous les acteurs impliqués dans l'organisation du baccalauréat, c'est leur oeuvre qui a permis la production d'un instrument objectif pouvant rendre performant le baccalauréat tchadien".

La réforme entamée l'année dernière va se produire, à savoir l'étalement des examens sur une semaine à raison d'une matière par jour et la double correction. Cette réforme a produit des résultats escomptés, elle a permis aux candidats de composer en toute sérénité.

La nouvelle réforme se résume quand à elle essentiellement à la révision du décret 525 avec la restauration de deux séries d'épreuves écrites dont la première concerne tous les candidats de toutes les séries, tandis que la seconde serait réservé à ceux des candidats ayant totalisé une moyenne comprise entre 8,5 et inférieure à 10.

Une autre nouveauté de la réforme est la délivrance est la délivrance d'une attestation de fin d'études secondaires aux candidats ajournés ayant obtenu une moyenne supérieure ou égale à 8, strictement inférieur à 10/20, à l'issue des deux séries d'épreuves. Ce document n'est nullement un diplôme, mais une attestation de niveau de classe de terminale dument délivré par le ministère de l'Education nationale pour toute fin utile.

2.200 correcteurs soigneusement sélectionnés 

Les sujets sont bien abordables, portant exclusivement sur le programme enseigné durant l'année, et sur la base du niveau d'un élève moyen. Les 2200 correcteurs sélectionnés sont tous des professeurs de lycées. 

Des sanctions pénales contre les fraudeurs

Durant les tentatives d'inscription biométriques, des tentatives d'inscriptions frauduleuses d'étudiants à la place de certains candidats ont été constatés et contrecarrés. Les dispositions des nouveaux textes prévoient des sanctions pénales contre ce type de fraude. Les nouveaux textes en vigueur ont mis l'accent sur les sanctions contre tout comportement déviant.