Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Tchad : Trois Conférences des barreaux d’Afrique réclament le respect de la Constitution


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 3 Mai 2021


DR
DR
A la suite du décès de président de la République du Tchad, Idriss Deby Itno, les Conférences des barreaux de l’espace OHADA, de l’espace UEMOA et de l’Afrique centrale (UNAAC), « déplorent la perte soudaine de cet homme d’Etat qui constituait un des principaux remparts de la lutte que livrent les Nations d’Afrique contre l’expansion des menées terroristes dans la zone du Sahel ».

Toutefois, au-delà des condoléances adressées aux avocats du Tchad, les trois conférences des barreaux « ont pour devoir, au côté des barreaux indépendants, de veiller dans les Etats membres, à la sauvegarde de l’Etat de droit, elles expriment leur soutien total au barreau du Tchad qui a formulé ses plus vives inquiétudes au sujet de la dissolution du Parlement et du gouvernement de la République du Tchad par un Conseil Militaire de Transition », peut-on apprendre dans la déclaration des avocats. Ainsi, les trois Conférences tiennent à rappeler que la Constitution de la République du Tchad a prévu des mécanismes de gestion légale des cas de vacance de la présidence de la République.

Par ailleurs, elles « soulignent leur attachement aux valeurs démocratiques, joignent leurs voix à celles qui réclament le respect scrupuleux des dispositions de la Constitution de la République du Tchad ». Elles entendent donc demeurer aux côtés des leurs confrères du Tchad pour leur garantir leur solidarité. Cette déclaration de soutien au barreau du Tchad a été conjointement signée par Me Patrice Monthe (UAAC), Me Mbaye Gueye (Espace UEMOA), Me Jackson Ngnie Kamga (Espace OHADA).