Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Tchad : l’AUF a lancé une journée d’information sur les micro-projets à Ndjamena


Alwihda Info | Par Ali Moussa - 1 Juillet 2021

C’est en vue de l’ouverture prochaine d’un appel à proposition pour des micro-projets dans le cadre du projet PRICNAC.


L'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et ses partenaires ont lancé la journée d’information, ce jeudi 1er juillet 2021, dans les locaux du campus numérique francophone de N’Djamena. Cette séance d’information de deux jours se tient en vue de l’ouverture prochaine d’un appel à proposition pour les micro-projets, dans le cadre du projet « PRICNAC (promotion de la recherche, de l’innovation et de la culture numérique en Afrique centrale). Par ailleurs, elle se tient sous forme hybride, dans les campus numériques francophones de l'AUF de l’Afrique centrale (N’Djamena, Bangui, Kinshasa, Libreville, Lubumbashi, N’Gaoundéré et Yaoundé).

Selon le responsable du campus numérique francophone de N’Djamena, Marayi Choroma, le projet « PRICNAC » est un programme lancé par l’AUF et ses partenaires, dont le CAMES qui fait la promotion de la recherche, l’innovation et la culture numérique en Afrique centrale. L’objectif de ce projet est de renforcer les capacités des recherches innovantes dans la zone d’Afrique centrale. Bien plus, il explique que ce programme vise à financer des micro-projets dont la cible est constituée de toutes les couches telles que les enseignants, étudiants, jeunes entrepreneurs, entre autres. C’est également en vue d’avoir un ensemble des micro-projets dans le domaine de l’entrepreneuriat, du numérique, du développement durable et de renforcement des capacités.

Le projet PRICNAC est l’un des huit projets subventionnés dans le cadre du fonds ACP pour l’innovation du programme recherche et innovation de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP R&I), avec le soutien financier de l’Union Européenne. Ce projet a pour objectif de renforcer les capacités de recherche-innovation dans les pays d’Afrique centrale par la consolidation des écosystèmes d’innovation, des synergies positives entre l’entrepreneuriat, le numérique et les politiques d’innovation, au service du développement durable et de la réduction de la pauvreté en Afrique centrale.

PRICNAC est exécuté par un consortium de cinq institutions : l’AUF via sa direction régionale Afrique centrale et Grands Lacs, agissant comme coordonnateur du projet, OBREAL GLOBAL OBSERVATORY, l'AUA (Association des universités africaines), le CAMES et le REIFAC (Réseau d’experts en ingénierie de la formation pour l’Afrique centrale et les Grands Lacs). Le projet est mis en œuvre dans huit pays, à savoir : le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Équatoriale, la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo, Sao Tomé-et-Principe et le Tchad, pour une période d’exécution de quatre ans (janvier 2021-decembre 2024).