Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

Tchad : la ville de N'Djamena submergée par la vente des boissons frelatées


Alwihda Info | Par Ali Moussa - 8 Mars 2021


La vente des boissons frelatées dans la ville de N'Djamena a pris une ampleur considérable ces derniers temps. Force est de constater lorsque vous faites un tour dans la capitale tchadienne, les abords des voies de communication, les petits marchés, les grands marchés, les coins et recoins sont submergés par la vente de ces boissons. Elles sont vendues au même titre que les marchandises ordinaires et cela fait que les adolescents s'y mettent, quelques fois par suivisme ou par ignorance, sans avoir la moindre idée sur les conséquences qui sont très néfastes pour l'organisme humain. Les médecins ont aussi, parfois à travers des émissions radiophoniques, prouvé que la consommation abusive de ces boissons, aurait un effet direct sur la vie des consommateurs.

Pire encore, les consommateurs, après avoir utilisé, mettent les sachets dans n'importe quel endroit, exposant ainsi les enfants, qui à leur tour, les ramassent pour y jouer avec. Cela compromet la santé de ces derniers et pollue également la capitale. 

Cette vente a certainement un impact sur le plan économique, mais le gouvernement doit en principe quadriller cela pour le bien-être de la population. Il doit faire le nécessaire pour lutter contre cette pratique abusive, en prenant des mesures drastiques afin d'éradiquer ce fléau qui menace tout le monde, en particulier la jeunesse.