Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Vers la validation du programme national d’investissement agricole pour la période 2017-2026


- 13 Décembre 2017 modifié le 13 Décembre 2017 - 16:51


Vers la validation du programme national d’investissement agricole pour la période 2017-2026
Lomé, le 12 décembre 2017- Le chef du gouvernement togolais, Komi Selom Klassou a présidé lundi 11 décembre à Lomé au lancement des travaux de l’atelier national de validation du Programme National d’Investissement Agricole, de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PNIASAN).

Cet atelier de deux jours qui rassemble les professionnels du secteur agricole togolais va aboutir à la validation du Programme national d’Investissement Agricole, de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PNIASAN) couvrant la période 2017-2026. Le PNIASAN prendra donc le relai du Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA) qui est arrivé à son terme en 2015.

En dépit des performances réalisées par le PNIASA, les objectifs de croissances économiques souhaitées par le gouvernement togolais n’ont pas été atteints. Ainsi, après avoir tiré les leçons de la mise en œuvre du PNIASA, le gouvernement sous l’impulsion du président de la République, Faure Gnassingbé propose une nouvelle approche à travers le PNIASAN. Selon Komi Selom Klassou, « cette nouvelle approche reposera sur la mise en œuvre d’instruments financiers, techniques et réglementaires, visant à inciter les acteurs publics et privés à joindre les efforts pour valoriser les potentialités environnementales, économiques et sociales du Togo ».

Le PNIASAN est basé surtout sur le développement des agropoles qui sont des zones où se développe une chaîne d’activité en rapport avec l’agriculture avec un accent particulier sur la transformation des produits. Le Premier ministre a réaffirmé aux participants venus à cette rencontre l’engagement du gouvernement à mobiliser le financement nécessaire pour accompagner le secteur agricole en vue d’un aboutissement heureux dudit programme.

Le ministre en charge de l’agriculture, Ouro-Koura AGADAZI a pour sa part saisi l’occasion pour remercier les partenaires techniques et financiers du Togo pour leur accompagnement multiforme. Ceux-ci ont en retour félicité le chef de l’Etat et l’ensemble du gouvernement pour leur souci permanent de renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations. Ils ont réitéré leur engagement aux côtés du gouvernement pour la mise en œuvre du PNIASAN.

Le Programme National d’Investissement Agricole, de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle est estimé à 750 milliards de FCFA pour la période 2017 à 2026. Son objectif est de bâtir une agriculture moderne, durable et à haute valeur ajoutée au service de la sécurité alimentaire et nutritionnelle nationale et régionale. Il vise également à asseoir une économie forte, inclusive, compétitive et génératrice d’emplois décents et stables à l’horizon 2030 ainsi qu’à réduire la pauvreté dans les zones rurales.

Notons enfin que le secteur agricole contribue pour environ  40% au PIB national et occupe près de 80% de la population active.