Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Appui financier de la Banque mondiale dans le cadre du PNIASA


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 17 Décembre 2016 modifié le 17 Décembre 2016 - 09:49


Appui financier de la Banque mondiale dans le cadre du PNIASA
Lomé, le 16 décembre 2016-Suite aux résultats satisfaits du Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA), la Banque mondiale a annoncé ce vendredi une aide de 30 millions de dollars au Togo.

Cette nouvelle aide de 30 millions de dollars vient encourager les efforts du gouvernement dans le secteur agricole. Le Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire a en effet permis au Togo e relancer son agriculture pour le hisser à un niveau élevé.

L’appui financier de la Banque mondiale annoncé pour début 2017 sera consacré aux différents projets du PNIASA. Le Projet d’appui au secteur agricole recevra par exemple 20 millions de dollars. Quant au Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO), 10 millions de dollars seront consacrés pour la suite de sa réalisation. Cet appui financier va permettre la poursuite des deux projets qui ont déjà permis à l’Etat de réaliser plusieurs avancées.

Le PASA a surtout renforcé la formation des acteurs du secteur. Ces derniers ont également bénéficié d’appui matériel et financier. Des milliers d’auxiliaires villageois éleveurs de volailles ont été ainsi formés. Pareil pour les éleveurs de petits ruminants. Leur formation a consisté en la maîtrise des techniques d’élevage et l’amélioration de l’élevage. Le PASA a permis la distribution de géniteurs dans des villages et des campagnes de vaccinations animales ont été également organisées. Le projet a servi d’appui au secteur halieutique et des mailles ont été mises à la disposition des pisciculteurs. Le revenu des producteurs a été soutenu à travers la mise en place des Entreprises de Services des Organisations Paysannes (ESOP) et la promotion du warrantage

Le PPAO-Togo s’est penché sur la communication sur les nouvelles technologies et textes en vigueur notamment la publication de 2500 exemplaires du catalogue et variétés cultivées au Togo et 7000 exemplaires du règlement de la CEDEAO relatif aux semences et son règlement d’exécution ainsi que la création du site web du programme. Il a mis à la disposition de plusieurs producteurs des semences améliorées de maïs et de riz aromatiques.