Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

L'Arabie Saoudite impliquée dans les négociations entre le Nigeria et Boko Haram


Alwihda Info | Par Adil Abou - 18 Octobre 2014 modifié le 18 Octobre 2014 - 22:44

Idriss Deby, en bon stratège comprend que le Nigeria n'a pas intérêt à poursuivre la guerre et il appartient au président Nigérian de privilégier le dialogue.


Selon la presse israélienne, les négociations entre les islamistes de Boko Haram et le gouvernement nigérian auraient eu lieu grâce à l'intervention de l'Arabie Saoudite et le parrainage du président tchadien Idriss Deby.

Même si au niveau des autorités militaires et civiles nigérianes, les réactions sont contradictoires, il est clair que le Tchad, par sa stratégie de paix, a réussi à déjouer tous les pronostics de certaines puissances qui croyaient avoir convaincu le président tchadien de s'impliquer militairement dans la guerre contre Boko Haram.
Idriss Deby, en bon stratège comprend que le Nigeria n'a pas intérêt à poursuivre la guerre et il appartient au président Nigérian de privilégier le dialogue. Le message a été bien reçu pas le président nigérian qui a fait le déplacement de N'Djamena, en septembre dernier, pour convaincre son homologue tchadien de lui apporter un soutien militaire. En réalité, le but du périple était de se concerter autour d'un processus de paix envisagé par le président tchadien. Avant de quitter N'Djamena, le président nigérian est convaincu qu'il a désormais affaire à une rébellion nationale armée qui a des revendications "légitimes" , et non des terroristes islamistes comme on a l'habitude de le dire. Certes, il est très tôt pour crier à la victoire, mais ce qui est sûre, le Tchad est en train de donner une leçon aux Carillonneurs de la guerre.

Les américains, peuvent ils s'inspirer de cette leçon pour revoir leur stratégie de diabolisation et ouvrir des négociations avec leurs ennemis extrémistes? Wait and see!