Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Tchad: conférence de presse du chef de la diplomatie tchadienne au CAPE/France à Paris


Alwihda Info | Par - Җ€BIЯ - - 22 Février 2008

« Je viens d’apprendre tout à l’heure que mon collègue, le ministre de l’Intérieur Ahmat Mahamat Bachir annoncer à N’Djamena que Yorongar est réapparu chez lui. Il a été retrouvé vivant. Il a dû se terrer chez lui pendant la guerre. Il se serait caché pendant plusieurs jours pour faire monter les enchères. » Le ministre tchadien des Affaires Etrangères ouvre la conférence par cette précision qui a été aussitôt vérifiée et démentie par les proches de l’opposant en question.


Tchad: conférence de presse du chef de la diplomatie tchadienne au CAPE/France à Paris
« Je viens d’apprendre tout à l’heure que mon collègue, le ministre de l’Intérieur Ahmat Mahamat Bachir annoncer à N’Djamena que « Yorongar est réapparu chez lui. Il a été retrouvé vivant. Il a dû se terrer chez lui pendant la guerre. Il se serait caché pendant plusieurs jours pour faire monter les enchères. » Le ministre tchadien des Affaires Etrangères ouvre la conférence par cette précision qui a été aussitôt vérifiée et démentie par les proches de l’opposant en question.

Le chef de la diplomatie tchadienne était accompagné de son collègue le Garde des Sceaux, ministre de la justice, Albert Pahimi Padacké et de l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Tchad en France, Ibrahim Taha.

Les deux membres du gouvernement tchadien étaient en tournée en Europe pour expliquer avec des documents à l’appui l’«agression du Soudan contre le Tchad.» Le ministre des Finances, Abbas Tolli, qui a accompagné ses deux collègues à Bruxelles, n’a pas pris part à cette conférence. Il est rentré au Tchad en début de matinée.

Reportage à suivre prochainement.

Kébir