Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Tchad : l'Union européenne condamne fermement la répression des manifestations


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 27 Avril 2021


Le drapeau de l'Union européenne. © Chickenonline/Pixabay
Le drapeau de l'Union européenne. © Chickenonline/Pixabay
L’Union européenne condamne fermement la répression des manifestations au Tchad, selon une déclaration mardi du Haut représentant Josep Borrell.

"La liberté d’expression et de manifestation doit être garantie et l’action des forces de sécurité proportionnée. La cessation de toute forme de violence est l’une des conditions essentielles pour faciliter un environnement propice au dialogue national, première étape indispensable pour définir les bases d’un contrat social renouvelé", dit-il.

L’Union européenne réitère l’importance d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel et d’une transition civile d’une durée limitée qui doit garantir le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales et aboutir à des élections crédibles et inclusives.

L’Union européenne rappelle son attachement à la stabilité et l’intégrité territoriale du Tchad.

Transfert du pouvoir aux civils

Des manifestants sont sortis très tôt ce matin dans les rues de plusieurs quartiers de la capitale ainsi qu'en province, répondant à l’appel de partis d’opposition et de la société civile. 

Craignant un accaparement du pouvoir, les manifestants revendiquent le transfert du pouvoir aux civils et la dissolution du Conseil militaire de transition (CMT) créé suite au décès du président Idriss Deby.

La police est intervenue pour disperser les rassemblements en faisant usage de tirs à balles réelles et de gaz lacrymogène. La veille, le ministère de la Sécurité publique a interdit les marches et manifestations non autorisées, par crainte de troubles à l’ordre public.



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Mai 2021 - 23:11 Le sommet Afrique-France reporté