Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Tchad: l'armée gouvernementale aurait franchi la frontière soudanaise


Alwihda Info | Par Issa Abakar - 7 Janvier 2008


« Fabriqué en France, décembre 2006 » ainsi portent les débris d’un missile en possession des rebelles. Si cela se confirme, l’inquiétude des pays membres de l’Eufor par rapport à l’implication de la France se justifie.


Des affrontements inévitables entre rebelles tchadiens et forces gouvernementales qui  auraient franchi la frontière soudanaise lundi matin. Des hélicoptères tchadiens ont bombardé pour la quatrième fois des positionnements rebelles. Les bombardements de dimanche matin ont fait une dizaine de morts dans les rangs rebelles. Parmi les morts figurent deux des gardes corps du tout nouveau commandant en chef des forces unifiées le colonel Fizani Mouhadjir. « Fabriqué en France, décembre 2006 » ainsi portent les débris d'un missile en possession des rebelles. Si cela se confirme, l'inquiétude des pays membres de l'Eufor par rapport à l'implication de la France se justifie. 

Trois avions dont un MI17 et un MI24 ont poursuivi le pilonnage des positions rebelles lundi matin.  L'armée tchadienne a franchi la frontière soudanaise avant de se retirer lundi dans l'après midi, selon un correspondant d'Alwihda. Les forces gouvernementales se trouvent cet après midi non loin des position rebelles, ce qui laisse supposer que des affrontements seront inévitables, à en croire un officier rebelle, joint par Alwihda. " les bandits de Déby sont en face de nous", a indiqué l'officier rebelle à Alwihda. Samedi, le président tchadien a menacé de poursuivre les rebelles jusqu'aux territoires soudanais.  «Le Soudan va répliquer automatiquement à toute agression des forces tchadiennes sur son territoire. » a ainsi répondu le président soudanais Oumar Hassan Al Bachir. Les deux pays apportent un soutien à leurs différents opposants. La dernière menace du président tchadien est en rapport avec les dernières informations selon lesquelles  les rebelles du Darfour auraient reçu une importante aide militaire du Tchad pour l'occupation de la ville frontalière d'Eljeneina. Pour éviter un énième échec dans leurs stratégies militaires, les politico-militaires tchadiennes viennent « d'unifier » leurs forces avant de confier le commandement au colonel Fizani, commissaire à la défense de l'UFDD.  


http://www.alwihdainfo.com/Tchad-Le-colonel-Fizani-prend-le-commandement-militaire-unifié-de-l-opposition-militaire_a27.html



1.Posté par Dadi le 08/01/2008 01:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les rebelles seront detruits bientot...La France n'est pas prete a lache le president Deby.Personne ne pourra prendre le pouvoir tant que la France ne s'implique...Faisons confiance a notre armee...Le Soudan va regrette d'avoir abriter les rebelles,car bientot on aura des missiles milan,made in France...et des chars de combats...On verra par ou les rebelles vont entrer....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Février 2024 - 00:30 AFCON 2023 results: Phoenix rising fromthe ashes


Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)