Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Togo : Le ministère de la santé sensibilise sur l’approche contractuelle


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 23 Février 2017 modifié le 23 Février 2017 - 07:10


Togo : Le ministère de la santé sensibilise sur l’approche contractuelle
Lomé - Un dialogue d’échange regroupant le ministre de la santé le Prof. Moustapha Mijiyawa et les directeurs des hôpitaux publics a eu lieu ce mardi au cabinet du ministre.

Au cours de cette rencontre, Il était question pour le ministre de la santé de présenter à ses interlocuteurs l’approche contractuelle que le gouvernement initie pour améliorer la gouvernance dans les hôpitaux publics du pays.

Le Prof. Mustafa Mijiyawa a tenu à réexpliquer les objectifs que vise le gouvernement à travers  la nouvelle approche contractuelle qui va être bientôt introduite dans les hôpitaux publics. En effet l’approche contractuelle est une mesure qui va permettre à l’Etat de mettre à la disposition des structures et formations sanitaires du secteur public, des entreprises spécialisées dans la gestion des ressources humaines et économiques afin de rationaliser la gestion des ressources mises à dispositions de ces dernières. 

«  La contractualisation nous permettra de trouver des solutions à l’insatisfaction des patients, à la baisse du taux de fréquentations des structures sanitaires publiques, d’offrir un service de qualité aux patients », a indiqué le ministre Mijiyawa. Il a par ailleurs rassuré l’opinion qu’au cours de l’exécution du projet, le prix des prestations de services et des médicaments ne connaîtront pas d’augmentation.

Pour l’instant, l’approche contractuelle se trouve dans une phase pilote. Le gouvernement a, à cet effet choisi trois unités sanitaires pour expérimenter son projet : En premier, le CHU Sylvanus Olympio de Lomé avec la gestion de la morgue, de la pharmacie, du laboratoire et du centre de radiologie. Suivront ensuite les hôpitaux d’Atakpamé et de Blitta.  Deux  sociétés (européennes), Entraide Médicale Internationale et MEMISA, sont en pourparlers avec le gouvernement pour conclure un accord de mission dans le cadre du projet.

Les directeurs des formations sanitaires qui ont pris part à la rencontre ont tous accueillis favorablement la décision du gouvernement. Ils espèrent voir des changements significatifs dans la gouvernance des hôpitaux du secteur public avec cette approche contractuelle, ce qui pourrait rehausser leur image et redonner confiance aux populations.