Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
CULTURE

Tchad: Les enseignants sur le système éducatif


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 15 Décembre 2010

Il est à noter par ailleurs que l’OIF de son coté s’engage aussi à atteindre les objectifs de l’Education pour Tous (EPT) d’ici 2015 ainsi que ceux OMD. Aussi faut-il remarquer qu’en outre l’éducation tchadienne reste et demeure le principal levier du développement durable de notre pays.


La reforme du système éducatif s’inscrit en tête des priorités du programme du gouvernement.  Cette volonté du gouvernement est de créer de conditions idoines pour l’instauration de l’éducation de qualité au Tchad.

 

Il est à noter par ailleurs que l’OIF de son coté s’engage aussi à atteindre les objectifs de l’Education pour Tous (EPT) d’ici 2015  ainsi que  ceux  OMD. Aussi faut-il remarquer qu’en outre l’éducation tchadienne reste et demeure le principal levier du développement durable de notre pays.

 

S’agissant de la problématique inhérente, la gestion de notre système éducatif, il faut  véritablement remercier  les représentants des Organisations  partenaires telles que l’OIF la CONFEMEN, l’AFIDES, l’ISESCO pour l’inestimable appui  consent dans ce cadre. 

 

On doit également d’applaudir la qualité des documents produits par l’équipe technique  nationale lors de l’atelier de validation de la stratégie nationale de formation des gestionnaires du système éducatif tchadien qui s’est tenu du 2 au 3 décembre dernier à N’Djamena. Les ambitions que nourrit le Tchad sont nobles pour la promotion du système éducatif. C’est notamment dans ce contexte que l’atelier  s’est tenu.

 

Ces documents constituent de réels supports d’orientation d’où germeront des idées novatrices à même d’aider à atteindre les objectifs aussi assignés à l’atelier.

 

Durant trois jours les participants ont planché sur les réels problèmes  rongeant le système éducatif. Ils ont formulé de pertinentes recommandations au gouvernement et aux partenaires au développement.

 

 Le secrétaire général Neldjita Donohorngar Jacques représentant le ministre à la clôture les travaux, a déclaré que c’est en symbiose que nous œuvrons à l’émergence  de nouvelles visions et de nouveaux paradigmes où le centre du système éducatif tchadien.

 

Cela, estime-t-il, sera l’école et une école de qualité en ville, au village, accessible aux filles et garçons, aux pauvres et riches ainsi qu’aux handicapés. Ensuite il a souhaité que les nouvelles pratiques  de gestion où la responsabilisation et le renforcement des bénéficiaires accélèrent la marche vers une éducation  de qualité pour tous.

                                          Elysée N

 




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 31 Décembre 2021 - 07:48 Tchad : le Chari-Baguirmi à l'honneur au Festival Dary